Accueil » INF Nantes » Vivre à Nantes » Comment éviter les embouteillages à Nantes grâce à ces techniques

Comment éviter les embouteillages à Nantes grâce à ces techniques

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

Alors que Nantes a connu des bouchons monstres ce mercredi après le blocage du pont de Cheviré, INF Nantes vous donne plusieurs techniques pour éviter de passer 1h dans sa voiture pour faire 3 kilomètres.

embouteillage nantes ile de nantes circulation
Plusieurs kilomètres de bouchons ce mercredi matin à Nantes | T.L. - INF Nantes

Vous connaissez sûrement ces techniques pour éviter les embouteillages, mais est-ce que vous les appliquez vraiment ? Ce mercredi, avec le blocage du pont de Cheviré, la ville de Nantes a connu une journée noire au niveau de la circulation. Il fallait parfois plus d’une heure pour faire le trajet entre Cheviré et le centre-ville. Alors que la FNSEA et les JA de Loire-Atlantique ont annoncé que le blocage serait pour une durée indéterminée et qu’il est pour l’instant maintenu, on vous donne les astuces pour éviter d’être dans la même situation qu’aujourd’hui.

Le Navibus
Ce moyen de transport, peu connu du grand public, fait partie du réseau de transport en commun nantais Naolib. Ce sont des lignes de bateaux qui traversent l’Erdre et la Loire. Il en existe 3 actuellement sur la métropole :
  • Le N1, entre Trentemoult et Gare Maritime
  • Le N2, entre le bas Chantenay et le Hangar à Bananes sur l’île de Nantes
  • Le L3 sur l’Erdre, entre Port-Boyer et Petit-Port Facultés
Les 2 premières lignes de Navibus notamment peuvent être très utiles, car si vous les empruntez, vous évitez la circulation des voitures qui essaient de passer du nord Loire au sud Loire. Si vous arrivez du sud Loire et que vous souhaitez vous rendre à Nantes par exemple, prenez la L1 à Trentemoult, qui vous déposera à Gare Maritime, où vous retrouverez la ligne 1 du tram, qui vous emmène un peu partout dans la métropole à des prix attractifs. Cependant, on vous conseille d’éviter les bacs de Loire, qui étaient surchargés ce matin et où la circulation était également très compliquée.
Les tramways

Les incontournables tramways nantais. Alors que les bus de Naolib étaient pour la majorité paralysés dans les embouteillages, les tramways fonctionnaient bien et n’étaient pas impactés. Il existe 3 lignes sur Nantes, qui vous emmènent un peu partout dans la métropole et pour pas cher, avec une rapidité incomparable d’est en ouest, du nord au sud. Attention cependant aux heures de pointe, notamment la ligne 2, très empruntée par les scolaires et où les rames sont bondées aux heures d’arrivée et de sortie des cours.

Le TER

Le TER est très connu du grand public, mais plus pour des trajets entre des endroits peu desservis par les transports en commun pour aller vers Nantes. Or, il existe beaucoup de stations autour de la cité des ducs qui desservent la gare de Nantes. Par exemple, il y en a une à Rezé, à Haluchère, Saint-Herblain ou encore Saint-Sébastien. Vous pouvez également le prendre plus loin si nécessaire, il existe des lignes de TER sur l’est, l’ouest, le nord et le sud de Nantes. Pour savoir quelle station et quelle ligne se trouvent à côté de chez vous, vous pouvez consulter la carte mise à disposition par la SNCF en cliquant ICI.

Le vélo

Quand les routes étaient pleines à craquer, les pistes cyclables étaient, elles, très fluides. Avec votre propre vélo ou en le louant grâce au service Bicloo, des vélos en libre-service disponibles à pratiquement dans toute la ville. L’avantage de Nantes, c’est qu’il existe des pistes cyclables un peu partout dans la métropole, ce qui permet aux cyclistes de se déplacer rapidement et facilement, tout en étant protégés, ce qui ne vous dispense pas de mettre un casque pour autant. Électrique ou manuelle, il y en a disponible à la location ou à l’achat un peu partout dans Nantes, ce qui vous permet de ne pas trop perdre d’énergie, avant d’aller au travail.

Les taxis

Enfin, la dernière solution, même si elle est coûteuse, permet d’éviter une bonne partie des bouchons. Les taxis nantais sont autorisés à utiliser la plupart des voies de bus afin d’éviter la circulation et les problèmes qui l’entourent. De plus, les chauffeurs, qui conduisent dans la ville de Nantes toute l’année, connaissent chaque raccourci et presque toutes les rues, afin d’optimiser au maximum le temps de votre trajet. Il faudra par contre mettre la main au portefeuille pour cette solution, qui peut parfois s’avérer trop onéreuse si la distance est très longue.

Découvrez l’actualité locale et nationale sur notre site Web et en direct notre sur notre Twitter