Accueil » Fait Divers » Incendie » Corse : Bisinchi, un village victime de 15 incendies depuis le début de l’année

Corse : Bisinchi, un village victime de 15 incendies depuis le début de l’année

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

Bisinchi, un petit village situé dans les montagnes de Haute-Corse a subi près de 15 incendies depuis le début de l’année. Selon la mairie, ils seraient tous d’origine criminelle.

Des camions de pompiers qui interviennent sur un incendie le 6 octobre à Bischni | Mairie de Bischni
Des camions de pompiers qui interviennent sur un incendie le 6 octobre à Bischni | Mairie de Bischni

Situé à 1 heure de Bastia, le petit village de Bisinchi situé en Haute-Corse et qui compte un peu plus de 200 habitants vit un calvaire depuis le début de l’année. Près de 15 incendies se sont déclarés depuis janvier 2023 selon le maire du village, Pierre Olmeta, contacté par INF. Près de 12 hectares ont été décimés par les feux, dont 6 hectares il y a un mois lors d’un spectaculaire incendie. Le maire précise que grâce à l’intervention de l’hélicoptère des pompiers, le hameau et le château d’eau du village n’ont pas été touchés. Dans cette zone montagneuse, les incendies sont souvent compliqués d’accès pour les pompiers, surtout la nuit, où la visibilité est fortement réduite.

Ce 16 octobre encore, un feu a été déclaré dans la nuit dans une zone inaccessible pour les camions et a brûlé 200 m2 de forêt. Le cinquième incendie depuis début septembre.

"Les habitants vivent très mal la situation"

Selon le maire, c’est la première fois que le village subit un nombre aussi élevé d’incendies, ce qui inquiète les habitants, qui vivent très mal cette situation avec ses nombreux feux. La catastrophe a été évitée de peu, notamment pour le hameau de Pradale. Il ajoute “les répercussions sont environnementales mais auront à terme une incidence financière“.

Des bâches souples ont été installées pour défendre les hameaux contre les incendies en juin et le village va acquérir des drones. De plus, une réserve incendie a été créée et une demande de financement pour l’acquisition d’un 4×4 équipé d’une cuve et d’un karcher. Un arrêté municipal a également été pris et prévoit une interdiction de pacage pour 10 ans sur les surfaces brûlées.

Des incendies d'origine criminelle

La mairie de Bischni nous précise que selon les informations dont elle dispose, les incendies seraient d’origine criminelle. Il s’agit généralement de départ de feu volontaire sur une zone restreinte à proximité d’un hameau, sur un bord de route sur une centaine de mètres. Ces incendies seraient soit provoqués suite à des écobuages clandestins, soit par des pyromanes, selon Pierre Olmeta, qui précise que le hameau du Pradale subit une importante pression incendiaire.

A chaque feu, une plainte est déposée par la mairie, alors que des investigations “poussées” sont en cours pour déterminer les causes des incendies.

Découvrez l’actualité locale et nationale sur notre site Web et en direct notre sur notre Twitter