Accueil » Société » Manifestation » La Confédération Paysanne bloque la centrale d’achat de Leclerc à Saint-Étienne-de-Montluc pour la 3ème nuit

La Confédération Paysanne bloque la centrale d’achat de Leclerc à Saint-Étienne-de-Montluc pour la 3ème nuit

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

Cette nuit, les agriculteurs de la Confédération Paysanne bloquent la SCA Ouest pour la troisième nuit consécutive à Saint-Étienne-de-Montluc. Le blocage serait encerclé par la police, et il y aurait eu un avis d’expulsion.

sca ouest leclerc confédération paysane
La SCA Ouest, une centrale d'achat de Leclerc bloquée | Photo transmise à INF Nantes

Un risque de pénurie dans les Leclerc du grand Ouest ? Depuis lundi soir, la SCA Ouest, une centrale d’achat dont dépendent 49 magasins Leclerc du grand ouest, est bloquée par la Confédération Paysanne, tandis que le pont de Cheviré est bloqué par la FNSEA et les JA 44.

Selon le président départemental du syndicat, Jean-Christophe Richard, contacté par téléphone, qui nous explique qu’il discute avec le directeur de la centrale pour permettre à des camions vides de repartir du bâtiment assiégé par les agriculteurs. Quand on lui demande ses revendications, elles sont claires : revoir la loi EGALIM et repousser les négociations. Sur l’ambiance, il affirmait dans l’après-midi que tout était stable, mais qu’il avait reçu un avis d’expulsion d’un huissier.

Il conclut son appel par cette phrase : “On ne lâche rien et on continue“.

Un risque de pénurie ?

Nous avons également contacté le groupe Leclerc pour savoir si un risque de pénurie dans les magasins de l’ouest pourrait avoir lieu dans les prochains jours avec le blocage de cette centrale d’achat. Nous sommes pour l’instant dans l’attente d’une réponse, mais certaines personnes remontent sur les réseaux sociaux des images de certains rayons vides en attente d’approvisionnement, à voir si c’est lié avec le blocage de la centrale.

"Le blocage est encerclé par la police"

Ces dernières heures, la situation semble avoir évolué, puisque de nouvelles personnes et organisations sont arrivées sur le lieu du blocage pour soutenir la Confédération Paysanne. L’organisation écologiste, les Soulèvements de la Terre notamment, est arrivée sur place selon leur compte X, qui indique également que “le blocage est encerclé par la police.” La situation pourrait donc évoluer rapidement dans les prochaines heures et est donc à surveiller de très près.

Découvrez l’actualité locale et nationale sur notre site Web et en direct notre sur notre Twitter

Jusqu'au mercredi 6 mars inclus, la fréquence de publication d'articles sur le site web est fortement réduite en raison d'une opération de maintenance et de transfert des données vers un autre serveur.