Accueil » INF Nantes » Circulation à Nantes » Les taxis vont à nouveau bloquer l’aéroport de Nantes Atlantique ce mercredi

Les taxis vont à nouveau bloquer l’aéroport de Nantes Atlantique ce mercredi

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

Après une première journée de mobilisation réussie pour les taxis à Nantes, ils reconduisent le blocage de l’aéroport de Nantes Atlantique pour la journée de ce mercredi 14 février.

aéroport de nantes atlantique
Aéroport de Nantes Atlantique | (Nick Resmann - Aéroport Nantes Atlantique)

Attention, si vous prenez l’avion ce mercredi à l’aéroport de Nantes Atlantique. Selon Moblé Ndkakanou, président du syndicat des taxis de Loire-Atlantique, le blocage de l’aéroport de Nantes est reconduit pour la journée du mercredi 14 février par les taxis, uniquement ceux de Nantes à partir de 7H.

Suivez INF Nantes sur X (Ex-Twitter) pour vous tenir informé des dernières informations en temps réel à Nantes. Cliquez ICI pour vous abonnez à notre compte.

Ce mardi 13 février, plus de 100 taxis ont effectué une opération escargot sur le périphérique avec 2 convois, avant de bloquer la gare dans le centre-ville et l’aéroport de Nantes Atlantique. Une délégation a été reçue par l’agence régionale de santé des Pays de la Loire, à propos d’une convention sur le transport de patients. Les chauffeurs dénoncent également la concurrence déloyale des VTC et demandent plus de contrôle, notamment sur les faux VTC.

Les accès à l'aéroport de Nantes Atlantique perturbé

Sur son site internet, l’aéroport de Nantes Atlantique prévient que “les accès à l’aéroport seront perturbés dès 7h” et invite à anticiper son départ. Sur le réseau Naolib, la circulation de la navette aéroport ainsi que des lignes 28 et 98 est perturbée. Cependant, les horaires de la navette aéroport restent inchangés, elle s’arrêtera juste à 800 mètres, à l’arrêt Airbus.

Découvrez l’actualité locale et nationale sur notre site Web et en direct notre sur notre Twitter

Jusqu'au 2 mars inclus, la fréquence de publication d'articles sur le site web est fortement réduite en raison d'une opération de maintenance et de transfert des données vers un autre serveur.