Accueil » INF Nantes » Météo » Loire-Atlantique : Déclenchement du plan grand froid dès ce lundi soir

Loire-Atlantique : Déclenchement du plan grand froid dès ce lundi soir

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

En vue des températures minimales entre -5 degrés et -10 degrés, la préfecture de Loire-Atlantique a déclenché le plan grand froid ce 8 janvier 2024, en complément des mesures déjà prises à Nantes et à Saint-Nazaire.

froid gel neige givré
Image illustration (Nathalie Beauchamp - Flickr)

Depuis samedi soir, 40 personnes dorment dans le bâtiment public de l’ancienne École Nationale Supérieure Maritime à Nantes, géré par les bénévoles de la Protection Civile. Il y a également un renforcement et une extension des horaires des maraudes du Samu Social sur Nantes, tandis qu’à Saint-Nazaire, 25 places sont mises à disposition par la ville dans un gymnase, la gestion sera également assurée par les bénévoles de la Protection Civile, qui renforcent également et étendent les horaires des maraudes. Des nuitées hôtelières supplémentaires sont mises en place.

En vue des températures minimales attendues, entre -5° et -10°, Météo France a placé le département en vigilance jaune grand froid, ce qui a poussé la préfecture à activer le plan grand froid au niveau jaune. En plus des mesures déjà prises depuis samedi soir, le préfet demande au maire des communes de Loire-Atlantique d’activer le registre communal des personnes vulnérables, de garantir la sécurité des biens et des personnes et d’informer la population sur les dangers de cette alerte grand froid.

Comme Sébastien Decaux l’explique, météorologue à Météo Bretagne, le froid sera accentué par la bise, et sur la côte de Loire-Atlantique, des giboulées de neige ne sont pas à exclure. Lire notre article sur les prévisions ICI.

Comment réagir en période de grand froid

La préfecture de Loire-Atlantique donne une série de conseils et indique les comportements à suivre en cas de grand froid, qui peut être dangereux pour les personnes sensibles ou exposées. Voici la liste :

  • Évitez les expositions prolongées au froid et au vent, évitez les sorties le soir et la nuit.
  • Habillez-vous chaudement, de plusieurs couches de vêtements, avec une couche extérieure imperméable au vent et à l’eau, couvrez-vous la tête et les mains ; ne gardez pas devêtements humides.
  • De retour à l’intérieur, alimentez-vous convenablement et prenez une boisson chaude, pas de boisson alcoolisée.
  • Assurez une bonne ventilation des habitations, même brève, au moins une fois par jour ; vérifiez le bon fonctionnement des systèmes de chauffage, ne surchauffez pas votre habitation.
  • Si vous devez prendre la route, informez-vous de l’état des routes. En cas de neige ou au verglas, ne prenez votre véhicule qu’en cas d’obligation forte. En tout cas, emmenez des boissons chaudes (thermos), des vêtements chauds et des couvertures, vos médicaments habituels, votre téléphone portable chargé.
  • Pour les personnes sensibles ou fragilisées : restez en contact avec votre médecin, évitez un isolement prolongé.
  • Certaines prises médicamenteuses peuvent avoir des contre-indications en cas de grands froids : demandez conseil à votre médecin.
  • Chez les sportifs et les personnes qui travaillent à l’extérieur : attention à l’hypothermie et à l’aggravation d’une maladie préexistante. Les symptômes de l’hypothermie sont progressifs : chair de poule, frissons, engourdissement des extrémités sont des signaux d’alarme : en cas de persistance ils peuvent nécessiter une aide médicale.
La préfecture indique également “si vous remarquez une personne sans abri ou en difficulté, prévenez le 115“.

Découvrez l’actualité locale et nationale sur notre site Web et en direct notre sur notre Twitter

Jusqu'au 2 mars inclus, la fréquence de publication d'articles sur le site web est fortement réduite en raison d'une opération de maintenance et de transfert des données vers un autre serveur.