Accueil » INF Nantes » Nantes : 1,8 million d’euros investi dans la vidéo-protection et les caméras

Nantes : 1,8 million d’euros investi dans la vidéo-protection et les caméras

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

Le fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD) a délégué un peu moins de 2 millions d’euros à la préfecture de la Loire-Atlantique pour la ville de Nantes pour la vidéosurveillance.

Une caméra à Nantes | Image illustration (T.L. - INF Nantes)
Une caméra à Nantes | Image illustration (T.L. - INF Nantes)

Un financement à hauteur de 1,8 millions d’euros par le fonds interministériel de prévention de la délinquance pour la vidéo-protection afin d’installer des caméra de vidéo-surveillance. Voilà ce que va recevoir la ville de Nantes suite à l’engagement de Johanna Rolland. En effet, en septembre/octobre 2022, Nantes était critiquée pour son insécurité et faisait la une des médias. Gérard Darmanin, ministre de l’Intérieur, avait alors rencontré la maire de Nantes, Johanna Rolland. À la suite de cette rencontre, elle s’était engagée à développer un réseau de 250 caméras de vidéo-surveillance d’ici la fin de son mandat.

Dans ce cadre, 116 caméras sont financées par le FIPD, dont 16 sont prévues dans le cadre de la sécurisation des Jeux Olympiques où la cité des ducs accueillera des matchs des épreuves de football indique la préfecture dans un communiqué.

Découvrez l’actualité locale et nationale sur notre site Web et en direct notre sur notre Twitter

Jusqu'au 2 mars inclus, la fréquence de publication d'articles sur le site web est fortement réduite en raison d'une opération de maintenance et de transfert des données vers un autre serveur.