Accueil » INF Nantes » Nantes : Johanna Rolland réagit après la venue de Marion Maréchal

Nantes : Johanna Rolland réagit après la venue de Marion Maréchal

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

Marion Maréchal, la vice-présidente exécutif de Reconquête, était présente aujourd’hui à Nantes. Johanna Rolland, maire de Nantes, a réagi après la venue de la tête de liste aux élections européennes de Reconquête, le parti d’Éric Zemmour. La candidate Reconquête a également réagi au communiqué de la maire de Nantes.

Marion Maréchal à Nantes ce 29 novembre | Image transmise par l'équipe de la candidate
Marion Maréchal à Nantes ce 29 novembre | Image transmise par l'équipe de la candidate

Marion Maréchal était aujourd’hui à Nantes afin de soutenir la liste européenne Reconquête et de réagir à la polémique entourant les illuminations de Noël. Son équipe nous explique : “Madame Maréchal est tête de liste aux élections européennes et était à Nantes pour soutenir le lancement de la campagne européenne du parti dans le 44. Elle a également déambulé dans les rues nantaises pour constater les décorations et s’assurer que l’esprit de Noël n’était plus présent. Il faut se battre pour préserver nos traditions“.

Réaction de Johanna Rolland, maire de Nantes

Dans un communiqué, la maire de Nantes, Johanna Rolland, a dénoncé le fait que la candidate utilise la polémique des décorations de Noël, créée par l’extrême-droite et alimentée sur la plateforme X (anciennement Twitter) selon le communiqué. “Toute à sa campagne des Européennes, Madame Maréchal s’engouffre, comme à son habitude, dans une polémique destinée à opposer les uns contre les autres, à fracturer, à diviser, bien loin de l’esprit de Noël qui doit rassembler et apaiser. Cette venue témoigne, s’il en était besoin, des liens entre les fake news initiées par Pascal Praud sur CNews, l’extrême-droite et son projet politique dangereux […] Cette visite à Nantes s’inscrit indéniablement dans cette bataille des idées et du combat idéologique qui se joue actuellement en France, mais aussi en Europe et dans le monde avec la propagation d’un discours de stigmatisation et de haine, qui n’est en rien une réponse aux difficultés et préoccupations des Français, et en particulier des classes moyennes et populaires. La haine est une impasse qui attise les violences“, s’indigne la maire de Nantes.

Elle ajoute : “Alliée aux faux espoirs mâtinés de populisme et aux polémiques stériles basées sur le mensonge, elle contribue à fracturer la société. La libération des discours de haine doit sonner comme une alarme pour chacun d’entre nous“. Elle précise également que ce que décrit Marion Maréchal n’est pas Nantes, qui est la ville de la culture et de l’ouverture, et que c’est une cité humaniste fière de son héritage de tolérance. “Les Nantaises et les Nantais sont fiers de cette histoire et la font vivre chaque jour, loin des vents mauvais des tourbillons de haine“, conclut Johanna Rolland dans le communiqué.

La réponse de Marion Maréchal au communiqué de Johanna Rolland

La candidate Reconquête a également réagit au communiqué de la maire de Nantes : “Fêterons-nous encore Noël dans 20 ans ? C’est la question que se posent beaucoup de Nantais quand ils arpentent les rues commerçantes du centre-ville de la cité des Ducs et constatent que les décorations de Noël ont disparu. La raison de mon déplacement à Nantes est simple : je suis venue porter la parole de milliers de Nantais écœurés par la décision de la mairie de gauche et d’extrême gauche, de supprimer les traditionnelles illuminations de Noël. Je suis venue dire à la Maire de Nantes, Johanna Rolland : cessez de travestir nos traditions et d’effacer notre culture ! Cessez de combattre nos fêtes chrétiennes qui ont marqué notre imaginaire et nos souvenirs d’enfance. Rendez Noël aux Nantais !

Découvrez l’actualité locale et nationale sur notre site Web et en direct notre sur notre Twitter