Accueil » Société » Manifestation » Nantes : Nouveau week-end de manifestations contre la loi immigration et contre un centre de rétention administrative

Nantes : Nouveau week-end de manifestations contre la loi immigration et contre un centre de rétention administrative

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

Plusieurs organisations appellent à se rassembler ce samedi et dimanche contre l’installation d’un centre de rétention administrative à Nantes et une manifestation contre la loi sur l’immigration. Le préfet craint des débordements en marge des deux rassemblements avec la présence de militants de l’ultra-gauche, ce qui sera conjugué à un match du FC Nantes le samedi, avec 30 000 personnes attendues.

Manifestation Nantes CGT
Manifestation à Nantes contre la réforme des retraites | (T.L. - INF Nantes)

Un nouveau week-end de manifestations à Nantes s’annonce tendu. En effet, le préfet de Loire-Atlantique attend la présence de militants de l’ultra-gauche dans deux rassemblements, qui pourraient générer des débordements en marge du cortège. Il a pris plusieurs arrêtés interdisant notamment l’enlèvement et le transport de carburant, le port et le transport d’objets pouvant constituer une arme par destination, et enfin l’interdiction d’utilisation et de transport des artifices de divertissement. Ces mesures sont applicables sur Nantes durant la journée de samedi et de dimanche.

Une manifestation samedi contre un centre de rétention administrative

Alors qu’une dizaine de nouveaux centres de rétention administrative vont être installés en France, comme l’avait annoncé le ministère de l’intérieur en octobre, un va être installé à Nantes. Selon le collectif Anticra 44, qui organise la manifestation, ce dernier serait situé à côté de la maison d’arrêt de Carquefou. Le CRA aura une capacité de 140 places, précise le ministère de l’intérieur. Les opposants au projet dénoncent de leur côté ces centres “dont le but officiel est d’expulser les personnes qui n’ont pas de titre de séjour, mais qui sert aussi à les maintenir dans l’insécurité et la précarité“. Dans un tract, Anticra 44 appelle à une manifestation sur le parking du McDonald’s de la Beaujoire à partir de 14h, avec une marche jusqu’à la maison d’arrêt pour “repérer le lieu probable du futur chantier“. Près de 300 manifestants sont attendus, dont des militants de l’ultra-gauche nantaise qui pourraient effectuer des dégradations de biens publics, craint la préfecture.

De plus, à environ 1 km de la manifestation se trouve le stade de la Beaujoire, où se jouera à 17h30 le match de Coupe de France FC Nantes – Laval, où près de 30 000 supporters sont attendus, et où un dispositif de maintien de l’ordre est mis en place, indique la préfecture. Il faudra donc prendre ses précautions, car la circulation pourrait être perturbée dans le secteur ainsi que les lignes de transport en commun en fonction de l’évolution de la manifestation, avec en plus l’afflux habituel de supporters pour le match.

Rassemblement dimanche à Nantes contre la loi immigration

Après que plusieurs lycées aient été bloqués cette semaine, une manifestation est organisée ce dimanche à 11h à Nantes pour demander le retrait de la loi sur l’immigration. Après une première manifestation la semaine dernière, rebelote ce dimanche à l’appel de plusieurs organisations qui suivent l’appel lancé au niveau national. Dans un communiqué, les organisateurs demandent au “président de la République [Emmanuel Macron] de ne pas promulguer cette loi.” Le rendez-vous est donné au Miroir d’eau à 11h à Nantes.

Ici encore, la préfecture craint des dégradations en marge du cortège et le précise dans un arrêté. Près de 1500 personnes sont attendues, dont des militants de l’ultra-gauche nantaise “qui sont régulièrement à l’origine de dégradations de biens publics par tous moyens lors des manifestations à Nantes“.

Une manifestation pour un cessez-le-feu à Gaza devrait également avoir lieu samedi après-midi dans le centre-ville nantais après un appel sur les réseaux sociaux.

Découvrez l’actualité locale et nationale sur notre site Web et en direct notre sur notre Twitter

Jusqu'au 2 mars inclus, la fréquence de publication d'articles sur le site web est fortement réduite en raison d'une opération de maintenance et de transfert des données vers un autre serveur.