Accueil » Société » Manifestation » Nantes : Rassemblement ce vendredi en soutien à la journaliste Ariane Lavrilleux

Nantes : Rassemblement ce vendredi en soutien à la journaliste Ariane Lavrilleux

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

Le SNJ (Syndicat national des journalistes) appelle à un rassemblent ce vendredi à Nantes en soutien à Ariane Lavrilleux, journaliste arrêté mardi par la DGSI à Marseille après avoir réalisé une série d’articles nommés « Egypt Papers » pour Disclose.

Journaliste police | Image illustration (Adobe Stock - zef art)
Ariane Lavrilleux a été placé en garde à vue à Marseille par la DGSI mardi | Image illustration (Adobe Stock - zef art)

Le rendez-vous est donné à 17H30 devant le monument au mort du cours des 50 Otages en face de la préfecture de Loire-Atlantique, à l’appel du Syndicat national des journalistes en soutien à Ariane Lavrilleux. Cette dernière a été arrêtée par la DGSI à Marseille mardi après avoir réalisé plusieurs articles en 2021 pour Disclose, un média d’investigation, sur le soutien militaire français au régime égyptien précise le SNJ. Le média s’est appuyé sur plusieurs centaines de documents classés “confidentiel-défense”.

Ariane Lavrilleux est sortie de garde à vue mercredi après 39H.

Elle est née et a grandi à Nantes

Selon le communiqué de presse du SNJ, Arianne Lavrilleux est née et a grandi à Nantes. Son cousin, Yann Lavrilleux contacté par Nantes Info, nous précise qu’elle a eu son bac à Clemenceau (Filière ES) puis diplômé de l’IEP de Grenoble. Après avoir longtemps travaillé en radio, elle s’est tournée vers la presse écrite et sur le web, dernièrement pour Médiapart et Disclose. Elle également a été correspondante au Caire.

Ses proches et ami.es appellent ainsi à se rassembler à partir de 17H30 afin de défendre la “liberté de la presse, la protection des sources et le droit de tout citoyen à une action impartiale”. Le cousin d’Ariane Lavrilleux, nous explique “que l’initiative nous paraît importante pour soutenir Ariane spécifiquement mais, au-delà, l’ensemble des journalistes d’investigation face aux intimidations qu’ils et elles endurent“.

Le communiqué précise que tout le monde est bienvenu à ce rassemblement.

Découvrez l’actualité locale et nationale sur notre site Web et en direct notre sur notre Twitter

Jusqu'au 2 mars inclus, la fréquence de publication d'articles sur le site web est fortement réduite en raison d'une opération de maintenance et de transfert des données vers un autre serveur.