Accueil » Société » Manifestation » Nantes : Rassemblement contre la loi Immigration ce jeudi après la décision du Conseil Constitutionnel

Nantes : Rassemblement contre la loi Immigration ce jeudi après la décision du Conseil Constitutionnel

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

A l’appel de plusieurs organisations politiques, associatives et syndicales, une manifestation est organisé devant la préfecture en fin de journée suite à la décision du Conseil Constitutionnel sur la loi Immigration.

Manifestation devant le monument au mort du Cours des 50 Otages à Nantes | Image d'illustration - INF Nantes
Manifestation devant le monument au mort du Cours des 50 Otages à Nantes | Image d'illustration - INF Nantes

Alors que la décision du Conseil Constitutionnel concernant la loi sur l’immigration, promulguée fin décembre par l’Assemblée Nationale, est vivement attendue par les organisations de gauche, ces dernières espèrent une censure partielle du texte. Une manifestation avait déjà été organisé dimanche à Nantes et qui avait rassemblé près de 5 000 personnes demandant le retrait de la loi.

Dans un communiqué, la LDH (Ligue des Droits de l’Homme) de Nantes, avec plusieurs partis politiques, syndicats et associations, qui appellent à un rassemblement ce jeudi soir devant la préfecture à partir de 18h30 : “Alors que la décision du Conseil constitutionnel sur la loi asile et immigration est attendue le jeudi 25 janvier, associations, collectifs de personnes exilées, juristes et chercheurses se rassembleront près de cette juridiction aux côtés des personnes sans papiers en lutte, syndicats et grévistes dans plusieurs secteurs pour dénoncer ce texte et demander son retrait. Même s’il est probable qu’elle soit en partie censurée par le Conseil constitutionnel, cette loi porte gravement atteinte aux droits des personnes exilées et remet en question les engagements internationaux de la France.”

Découvrez l’actualité locale et nationale sur notre site Web et en direct notre sur notre Twitter

Jusqu'au 2 mars inclus, la fréquence de publication d'articles sur le site web est fortement réduite en raison d'une opération de maintenance et de transfert des données vers un autre serveur.