Accueil » INF Nantes » Nantes : Un hommage au professeur tué à Arras à l’hôtel de ville ce lundi

Nantes : Un hommage au professeur tué à Arras à l’hôtel de ville ce lundi

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

Johanna Rolland invite les nantais à un hommage solennel à Dominique Bernard, enseignant tué à Arras vendredi. Le rassemblement se tiendra dans la cour d’honneur de l’hôtel de ville de Nantes.

Cour d'honneur de l'hôtel de ville de Nantes | Image d'illustration (Flickr - Laboratorio linux)
Cour d'honneur de l'hôtel de ville de Nantes | Image d'illustration (Flickr - Laboratorio linux)

Le rendez-vous est donné à 18h par la maire de Nantes et les élus du conseil municipal dans la cour d’honneur de l’hôtel de ville afin de rendre hommage à Dominique Bernard, professeur de français assassiné dans son lycée à Arras ainsi qu’à 3 victimes blessées lors de l’attaque. Une minute de silence sera organisée à l’occasion et les drapeaux seront en berne.

Un premier rassemblement samedi pour rendre hommage à Dominique Bernard

Samedi, un premier rassemblement en hommage à Dominique Bernard avait déjà eu lieu à l’appel de l’intersyndicale éducation et avait rassemblé environ 300 personnes. Plusieurs enseignants et politiques présents avaient alors montré leurs émotions après l’attaque meurtrière qui avait touché le lycée Gambetta à Arras. 

Ce lundi, tous les cours entre 8h et 10H sont annulés pour les collèges et lycées afin de permettre aux professeurs d’échanger et de préparer le retour des élèves. Des échanges seront ensuite organisés en classe entre les élèves et les professeurs sur la situation, avant une minute de silence à 14H.

Cet événement intervient alors qu’il y a 3 ans jour pour jour, le 16 octobre 2020, Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie dans un collège de Conflans-Sainte-Honorine était décapité après avoir montré des caricatures du prophète Mahomet à ses élèves lors d’un cours sur la liberté d’expression. Son assassinat avait provoqué une forte émotion à travers le pays.

Découvrez l’actualité locale et nationale sur notre site Web et en direct notre sur notre Twitter

Jusqu'au 2 mars inclus, la fréquence de publication d'articles sur le site web est fortement réduite en raison d'une opération de maintenance et de transfert des données vers un autre serveur.