Accueil » INF Nantes » Qui sont les 10 députés et députées de Loire-Atlantique ?

Qui sont les 10 députés et députées de Loire-Atlantique ?

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

La Loire-Atlantique compte 10 députés qui siègent à l’assemblée nationale. 4 partis politiques, rassemblés dans 2 alliances sont représentées dans le département. La Loire-Atlantique comptait plus de 1 million d’électeurs inscrits sur les listes en 2022. Découvrez qui sont les députés et députées des 10 circonscriptions de Loire-Atlantique, leurs élections et quels sont leurs rôles au Palais Bourbon.

Qui sont les 10 députés et députées de Loire-Atlantique ? | Image d'illustration - Assemblée Nationale
Qui sont les 10 députés et députées de Loire-Atlantique ? | Image d'illustration - Assemblée Nationale

Mounir Belhamiti - 1ère circonscription

Député Renaissance (Ensemble !) de la 1ère circonscription (Nantes-Orvault-Sautron), auparavant suppléant de François de Rugy, Mounir Belhamiti avait déjà siégé au palais Bourbon de 2018 à 2019 durant la période où de Rugy fut ministre de la transition écologique et solidaire. Ancien ingénieur pour le compte d’une filiale SCNF, il se présente en 2022, et finit second au premier tour des législatives derrière le candidat PS (Nupes) Karim Benbrahim. Mais il remporte le second tour avec près de 52,08 % des voix.

 Le député de 38 ans est membre de la commission permanente de la Défense nationale et forces armées, il est également vice-président du groupe d’amitié France – Algérie et France – Emirats Arabes Unis. Sa suppléante est Laëtitia Calmont. Enfin, il préside Renaissance 44.

Andy Kerbrat - 2ème circonscription

Andy Kerbrat est député La France Insoumise (Nupes) de la seconde circonscription de Nantes (Agglomération Nantaise). Après s’être imposé avec près de 46,6 % des voix lors du premier tour face à la députée sortante Valérie Opelt, le député insoumis va remporter le second tour avec 55,80 % des suffrages exprimés.

Ancien salarié dans un centre d’appel, il est actuellement membre de la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République. Vice-président du groupe d’études discriminations et LGBTQI-phobies et du groupe d’études VIH et sida. Il est également président du groupe d’amitié France – Belgique et vice-président du groupe d’amitié France – Tunisie. Sa suppléante est Marina Ferreruela.

Ségolène Amiot - 3ème circonscription

Ségolène Amiot est la députée France Insoumise (Nupes) de la 3ème circonscription (Couëron, Bellevue, les Dervallières, Saint-Herblain et des villes rurales comme le Temple de Bretagne ou Cordemais à l’ouest de Nantes). Elle s’est imposée avec près de 42,9 % des voix lors du premier tour des élections législatives et va battre lors du second tour la députée Renaissance sortante Anne-France Brunet avec près de 24 837 voix soit 55,70 %. 

Membre de la commission des affaires culturelles et de l’éducation, elle est également co-présidente du groupe d’études discriminations et LGBTQI-phobies et vice-présidente du groupe d’amitié France-Pérou. Son suppléant est Olivier Magré.

Julie Laernoes - 4ème circonscription

Député d’Europe Écologie les Verts (Nupes) de la 4ème circonscription de Loire-Atlantique (Nantes Sud), Julie Laernoes s’était présentée en 2020 lors des élections municipales et avait fusionné sa liste avec celle de Johanna Roland. Elle devient alors deuxième adjointe au maire et vice-présidente de Nantes Métropole. Elle gagnera le premier tour avec 42,82 % des voix et sera opposée face à la députée sortante de la majorité présidentielle Aude Amadou. La candidate écologiste l’emportera avec 26 411 votes contre 19 105 pour la députée sortante.

 Membre de la commission des affaires économiques, elle est également présidente du groupe d’amitié France – Pays Bas et est rapporteure sur la mission d’information commune sur la rénovation énergétique des bâtiments. Son suppléant est Hervé Camus.

Sarah El Haïry | Luc Geismar - 5ème circonscription

Sarah El Haïry, ex-secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement entre 2020 et 2022, puis secrétaire d’État chargée du SNU. Depuis juillet 2023, elle est secrétaire d’État chargée de la biodiversité. Élue une première fois en 2017, la candidate Modem (Ensemble !) de la 5ᵉ circonscription (Nord-Est de Nantes). Députée depuis 2017, elle se représente en 2022 et remporte le premier tour avec près de 37,5 % des voix. Lors du second tour, elle est face à Sabine Lalande (Nupes). La candidate de la majorité présidentielle reprend son siège de député avec 54,41 % des voix. 

Étant donné son poste au gouvernement, son suppléant Luc Geismar va occuper sa place. Il la remplace au palais Bourbon depuis 2020 et sa nomination en tant que secrétaire d’État. Membre de la commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire, il est également vice-président du groupe d’études tourisme et patrimoine, du groupe études gens du voyage et du groupe d’études sécurité routière. Il est également vice-président du groupe d’amitié France – Bahreïn, France – Philippines et France – Madagascar.

Jean-Claude Raux - 6ème circonscription

Élu maire de Saffré en 2020, Jean-Claude Raux, député d’Europe Écologique Les Verts (Nupes) de la 6ème circonscription de Loire-Atlantique (Nord Loire-Atlantique : Ancenis, Chateaubriant, Blain…). Ancien enseignant dans un lycée professionnel, il se présente en 2022 aux élections législatives et emporte 32,77 % des voix au premier tour, avant de se retrouver opposé face au candidat de la majorité présidentielle Jordan Esnault. Lors du second tour, il va remporter le siège de député avec 52,9 % des suffrages exprimés. 

Membre de la commission des affaires culturelles et de l’éducation, il est également co-rapporteur de la mission d’information de l’intercommunalité. Il est vice-président de 4 groupes d’amitié : France – Irlande, France – Nouvelle-Zélande, France – Afrique du Sud, France – Canada. Sa suppléante est Nadine Lucas.

Sandrine Josso - 7ème circonscription

Député Modem (Ensemble !) de la 7ᵉ circonscription de Loire-Atlantique (La Baule, Guérande, Croisic, Saint-Gildas-des-Bois). Élue déjà en 2017 face à Franck Louvrier (Actuel maire de la Baule), alors sous l’étiquette La République en Marche avec 61,1 % des voix, Sandrine Josso se représente en 2022. Malgré sa seconde place lors du premier tour des législatives face à Véronique Mahé (Nupes), lors du second tour 31 074 personnes votent pour elles et la réélisent avec près de 57,06 % des voix. 

Membre de la commission des affaires sociales, elle est également vice-présidente de la délégation de l’assemblée nationale aux droits des femmes et l’égalité des chances entre les femmes et les hommes. Elle est également vice-présidente du groupe d’études violences intrafamiliales, groupe études santé et air, du groupe d’études santé environnementale, prévention et numérique et enfin vice-présidente du groupe d’études à vocation internationale sur les questions liées à l’expansion de l’économie taïwanaise. Enfin elle co-préside le groupe d’études cancer et vice-présidente du groupe d’amitié France – Côte Ivoire. Son suppléant est Jean-Michel Texier.

Matthias Tavel - 8ème circonscription

Député la France Insoumise (Nupes) de la 8ᵉ circonscription (Saint-Nazaire, Montoir de Bretagne, Savenay) Matthias Tavel est un ancien cadre de la fonction publique. Il devient conseiller régional des Pays de la Loire en 2021 et se présente aux législatives 2022. Après avoir remporté le premier tour, il est opposé face à la candidate sortante de la majorité présidentielle Audrey Dufeu. Cette dernière va perdre sa place de député au profit du candidat Nupes qui l’emporte avec 54,45 % des suffrages exprimés. 

Matthias Tavel est membre de la commission des affaires économiques. Sa suppléante est Christelle Ardouin.

Yannick Haury - 9ème circonscription

Ancien pharmacien, il devient député LREM (Actuellement Renaissance (Ensemble !)) en 2017. Yannick Haudry se présente à nouveau en 2022 dans la 9ème circonscription (Pays de Retz). Malgré sa seconde place lors du premier tour des législatives face à la candidate Nupes Hélène Macron, il remporte le second tour avec près de 53,12 % des suffrages exprimés.

 Membre de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire, il est également co-rapporteur de la mission d’information sur l’adaptation de la politique de l’eau au défi climatique. Vice-président du groupe d’amitié France – Irlande et du groupe d’études santé environnementale, prévention et numérique. Sa suppléante est Fanny Pacreau.

Sophie Errante - 10ème circonscription

Élue députée en 2012 sous l’étiquette Partie Socialiste, puis en 2017 avec La République en Marche, Sophie Errante s’est représentée en 2022 pour un troisième mandant avec Renaissance (Ensemble !). Elle affronte le député Nupes Bruno Cailleteau au second tour après avoir remporté le premier tour. Elle va alors regagner son siège pour la 3ème fois de suite avec 56,52 % des voix. 

Actuellement membre de la commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire, elle est également vice-présidente du groupe d’amitié France – Cambodge. Son suppléant est l’ancien président de la chambre de commerce et d’industrie des Pays de la Loire, Jean-Francois Gendron.

Découvrez l’actualité nantaise et nationale sur notre site Web et en direct notre sur notre Twitter