Accueil » Société » Manifestation » Un golf dégradé en marge du convoi de l’eau

Un golf dégradé en marge du convoi de l’eau

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

En marge du convoi de l’eau qui doit rallier Sainte-Soline à Paris, un green de golf a été dégradé par une quarantaine d’individus, avec de la terre arrachée, plusieurs tags ainsi qu’un système d’irrigation dégradé.

Un golf dégradé en marge du convoi de l’eau | Préfecture de la Vienne
Un golf dégradé en marge du convoi de l’eau | Préfecture de la Vienne

500 à 700 cyclistes, une vingtaine de tracteurs participent au convoi de l’eau organisé par Bassine non Merci, La confédération paysanne ainsi que les Soulèvements de la Terre. Ce dimanche durant la 3ème journée du convoi qui doit rallier Migné-Auxances à Coussay les Bois dans la Vienne, le golf de Beaumont-Saint-Cyr a été dégradé. Selon la préfecture de la Vienne “Des participants au convoi de l’eau viennent de dégrader un green du golf Beaumont-Saint-Cyr“.

A 13H30, une quarantaine d’individus dont certains masqués ont envahi le golf en cisaillant le grillage selon un communiqué de la préfecture. Le green aurait été dégradé selon les photos communiquées, ainsi que plusieurs tags sur le green comme “#convoidel’eau”, « 100 jours pour les sécher » ainsi qu’un « A » cerclé, considéré comme un symbole anarchiste. Le système d’irrigation a également été dégradé, provoquant une fuite d’eau. Une intervention des gendarmes a permit de disperser l’opération, mais aucune interpellation n’a été effectuée. Cependant avec des drones certains auteurs des dégradations ont été identifiés. Selon la préfecture, ces dégradations auraient été “signées du logo des Soulèvements de la Terre”, qui aurait été gravé sur le green.

Des plaintes ont été déposées et une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté départementale de Poitiers.

Un convoi arrêté

Le convoi a été arrêté par les gendarmes pour procéder à des contrôles.

Ce n’est pas la première fois que des dégradations du même type sont faites. En juin notamment lors d’une manifestation contre les carrières de sable à Nantes où participaient les Soulèvements de la Terre, une serre avait été dégradée, provoquant la colère des maraîchers, et qui avait relancé la question de la dissolution des Soulèvements de la Terre.

Le ministre de l’agriculture a condamné ces dégradations “Il n’y aura jamais de dialogue possible avec ceux qui entendent imposer leur loi par la violence”.

La préfecture appelle à éviter “les secteurs routiers entre les communes de
Coussay-les-Bois, Lésigny et Descartes (37) (D16 et D5)” pour ce lundi 21 août.

Découvrez l’actualité nantaise et nationale sur notre site Web et en direct notre sur notre Twitter

Jusqu'au 2 mars inclus, la fréquence de publication d'articles sur le site web est fortement réduite en raison d'une opération de maintenance et de transfert des données vers un autre serveur.