Accueil » INF Nantes » Météo » Vague de froid à Nantes et Saint-Nazaire : Mise en place de plusieurs hébergements pour les sans-abris dès ce samedi

Vague de froid à Nantes et Saint-Nazaire : Mise en place de plusieurs hébergements pour les sans-abris dès ce samedi

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

La préfecture de Loire-Atlantique a annoncé qu’à partir de samedi soir, des places seront à disposition des sans-abri en vue de la vague de froid qui va toucher le département en début de semaine.

SDF, Sans-Abris
Image illustration (SearchingForSatori - Adobe Stock)

Des températures allant jusqu’à -5 degrés sont attendues en début de semaine à Nantes : on peut dire qu’il va faire froid dans l’ouest. On n’a pas vu de températures aussi glaciales depuis 6 ans dans la région, notamment mardi, où la barre des 0° ne sera probablement pas franchie pendant la journée. En conséquence, les personnes sans domicile fixe (SDF) sont très exposées, notamment la nuit, à ces températures glaciales, difficiles à supporter pour les sans-abri.

La préfecture de Loire-Atlantique a annoncé que dès samedi soir, 40 personnes pourront s’installer dans le bâtiment public de l’ancienne École Nationale Supérieure Maritime à Nantes, géré par les bénévoles de la Protection Civile. La mairie apporte son soutien en mettant à disposition du matériel, des tables et des chaises. Il y a également un renforcement et une extension des horaires des maraudes du Samu Social sur Nantes.

La préfecture indique également que ces mesures sont en complément de l’ouverture récente de nouvelles places pour les sans-abri : “L’ouverture récente d’un abri de nuit de 38 places pour familles et femmes seules à Nantes, géré par l’association France Horizon, et de l’extension de 10 places pour hommes isolés au centre d’hébergement de Mellinet, géré par l’association Aurore.

25 places à Saint-Nazaire

À Saint-Nazaire, 25 places sont mises à disposition par la ville dans un gymnase, la gestion sera également assurée par les bénévoles de la Protection Civile, qui renforcent également et étendent les horaires des maraudes.

En Loire-Atlantique, près de 2200 places existent pour les hébergements d’urgence, qui ont été multipliées par 4 en 5 ans.

Découvrez l’actualité locale et nationale sur notre site Web et en direct notre sur notre Twitter